Derniers sujets
» Presentation
Dim 13 Aoû 2017 - 18:45 par Ptibout

» présentation laudel
Mar 1 Aoû 2017 - 16:47 par Spidey

» Nouvelle venue
Lun 24 Juil 2017 - 16:35 par Spidey

» présentation et chercher avis sur le bureau des essarts
Mar 11 Juil 2017 - 19:28 par Christo 85

» Presentation
Mer 21 Juin 2017 - 12:31 par Christo 85

» Presentation
Mer 21 Juin 2017 - 3:34 par Christo 85

» Présentation Sofye
Lun 5 Juin 2017 - 8:34 par Sofye

» Je me présente
Ven 2 Juin 2017 - 9:46 par Gauche

» Présentation
Mar 30 Mai 2017 - 18:30 par Christo 85

» je me présente
Mar 30 Mai 2017 - 3:39 par Christo 85

» nouvelle arrivante
Lun 29 Mai 2017 - 7:49 par Christo 85

» Accrochage voiture de fonction
Ven 26 Mai 2017 - 16:12 par adeline73

» Présentation
Ven 26 Mai 2017 - 16:01 par adeline73

» test psychotechnique sur pau
Dim 21 Mai 2017 - 15:44 par trucco

» réorgue le 18/07/17
Dim 7 Mai 2017 - 17:48 par Jo38

» Connexion internet site mobilité MAP
Lun 1 Mai 2017 - 19:11 par marly81

» Fax
Lun 1 Mai 2017 - 16:55 par Christo 85

» presentation
Lun 1 Mai 2017 - 15:02 par Christo 85

» presentation
Lun 24 Avr 2017 - 20:41 par marly81

» Bonjour !
Sam 8 Avr 2017 - 20:31 par Christo 85

» Mac Mini
Ven 24 Mar 2017 - 3:02 par Spidey

» Parcours Qualifiant
Lun 6 Mar 2017 - 19:01 par Chach

» un village de boîtes aux lettres
Sam 18 Fév 2017 - 22:39 par Christo 85

Sondage

Les DPF vous en faite

34% 34% [ 10 ]
17% 17% [ 5 ]
3% 3% [ 1 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
3% 3% [ 1 ]
41% 41% [ 12 ]

Total des votes : 29



Luttes Locales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Luttes Locales

Message par Spidey le Dim 11 Jan 2009 - 7:02

Vallée Du Thoré. Les facteurs grognent aussi en vallée


De nombreux griefs pour les facteurs.Depuis mardi dernier, la plupart des foyers de la vallée du Thoré - de Saint-Amans à Labastide - ne reçoivent plus aucun courrier. Sur les huit facteurs qui assurent la distribution pour les sept communes concernées, sept sont en grève illimitée. La raison : une restructuration de leur travail qui doit intervenir au 20 janvier avec instauration de l'auto-remplacement pour les RTT, congés maladie ou autres absences. « Cela signifie très clairement la suppression des facteurs remplaçants », confiait hier l'un des facteurs mécontents de la vallée. « Lorsque l'un de nous sera absent, quelle qu'en soit la cause, sa tournée devra être répartie entre ses collègues qui travaillent. Ce qui amènera par exemple un facteur exerçant à Labastide-Rouairoux à effectuer, avant ou après sa tournée habituelle, une partie de la tournée d'un de ses collègues de Saint-Amans. Imaginez à quelle heure le courrier arrivera dans les foyers ! » « De plus, nous allons nous voir imposer un quota de 16, 24 ou 30 jours de travail supplémentaire -dits de « sécabilité »- par an défini par la direction, ce n'est pas possible ! » Dans le même temps, l'horaire hebdomadaire des facteurs passerait de 40 heures à un peu plus de 36 heures.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour justifier sa décision, la direction précise que le tri du courrier se fera désormais à Mazamet (par tournée). Mais pour les facteurs de la vallée, cela implique une arrivée plus tardive du courrier à Saint-Amans et par voie de conséquence dans les foyers.

A cela s'ajoute la distribution des PNA (publicités non adressées), à l'exception de l'agglomération saint-amantaise. Jusqu'à présent confiée à un sous-traitant, elle sera dorénavant assurée par les facteurs.

Le principal point de discorde repose sur les jours de sécabilité que les facteurs voudraient voir ramener à 16 au maximum (obtenu à Carmaux). Pour l'heure, les négociations menées avec Yves Barnet, chef de centre de Mazamet, n'ont pas abouti et le mouvement s'installe dans la durée. Pour l'instant rien ne permet de dire quand il prendra fin.

À noter que deux autres centres du département, Castelnau-de-Montmiral et Valence-d'Alb, sont eux aussi en grève pour le même motif.
La Dépêche

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
Ton 1er post doit être ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]~~~~~~~~Le moindre SMS (g t, c, ...) et c'est le post qui est supprimé !
La charte de bonne conduite est simple...en cas d'oubli, le réglement est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un problème, contactez un modo' [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Spidey
Administrateur
Administrateur

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 10464
Age : 49
Localisation : (93) Seine-Saint-Denis
Humeur : ...à votre service !
Date d'inscription : 28/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes Locales

Message par Spidey le Jeu 19 Fév 2009 - 17:07

Facteur de Reims : Les facteurs ont le blues


C'étais sympa le métier de facteur, maintenant c'est la course à la rentabilité. La Poste leur impose des tournées à rallonge et ne remplace plus les malades. On leur ajoute des rues, on les fait revenir sur leurs jours de repos et on veut les priver de leur tournée. A pied, à vélo, en mob ou en voiture, les facteurs en ont assez du règne de la rentabilité.
C'EST plus ce que c'était d'être facteur à Reims. Ce serait même de pire en pire.
« On vient encore de me rajouter cinq rues. J'en ai marre. Ils s'imaginent peut-être que je n'ai pas assez de travail. L'autre samedi alors que j'étais en repos, on m'a encore demandé de revenir travailler pour remplacer un copain. Cette fois j'ai dit non. Ça va bien ». Pourtant elle aime son métier cette factrice.
En voilà un autre qui aime son métier : « Il y a quelque temps, j'ai accepté de venir remplacer un malade sur mes congés. Pour dépanner et pour que la tournée soit faite car sinon le courrier n'aurait tout bonnement pas été distribué ce jour-là. Un peu plus tard, j'avais besoin d'un jour, ils ne me l'ont pas accordé. La prochaine fois, je ne rendrai plus service ».
Christian, 42 ans de maison, n'a pas peur de parler : « Des exemples comme ces deux-là, on en rencontre de plus en plus. La Poste tient un double langage : ils nous demandent de la qualité et ne recherchent que la rentabilité. Chaque jour à Reims, il y a au moins 2 à 3 tournées à découvert, c'est-à-dire pas distribuées. Attention, pas dans les quartiers du centre mais là où ça se voit le moins ». Plus volontiers dans les quartiers défavorisés. « Leur seul but, c'est de réduire les coûts de personnel. Ils ne remplacent plus les malades depuis un moment. Moi, on m'a même reproché de faire de la surqualité parce que je repasse à 14 heures pour rendre service aux commerçants qui sont fermés entre midi quand je distribue une première fois.»
Un vote dans chaque bureau
Le facteur à la Dany Boon qui connaît tous ses administrés et qui boit le coup de temps à autre avec eux, fait déjà partie des images d'Épinal. « Ils voudraient qu'on ne soit plus titulaire de notre tournée mais qu'on fonctionne en équipe sur un secteur. Ainsi les absents seraient automatiquement remplacés par les présents. Quitte à finir sa tournée à 15 au lieu de 13 heures ».
Cette nouvelle organisation porte un nom : « Facteurs d'avenir, qu'ils appellent ça à la direction. On est censé voter pour. Ils espèrent obtenir un accord en donnant deux trois sous de plus mais c'est un piège pour nous faire travailler plus sans gagner plus », estime Christian.
Reims est divisé en trois bureaux de distribution du courrier : Colbert, Hippodrome et Porte Mars (nouveau nom de Boulingrin). Le vote doit avoir lieu dans chaque bureau. « Colbert a voté non ». Rue Andrieux, ils ont dit non mercredi ».
Les facteurs rémois ont chopé le blues. « En 4 ans, 26 tournées ont été supprimées et réparties sur les autres. Nous sommes en pleine régression sociale.»
Avec un pouvoir d'achat en chute libre. Un facteur débutant gagne 1.000 euros. Au bout de 13 ans, il a 1.200 euros et au bout de 35 ans 1.400 euros.
Bientôt le facteur, il passera un jour sur deux et faudra pas lui demander de décrocher un Smile. Ce sera déjà pas mal de ne pas avoir à aller chercher son courrier chez l'épicier du coin.
C.F.

**********************

« La Poste veut faire autant avec moins d'agents »

Pour le syndicat Sud, les « facteurs d'avenir » n'en ont pas, d'avenir. Ce serait même un piège d'adhérer à cette réorganisation.
Il n'y a pas si longtemps, la distribution du courrier fonctionnait simplement : « Chacun avait sa tournée qu'il acquérait en fonction de son ancienneté. Un effectif de facteurs volants permettait de remplacer le titulaire pendant ses repos et congés », explique Claude Lapierre, représentant de Sud.
À cette époque, tous les facteurs dormaient sur leurs deux oreilles. Puis, un jour, La Poste a décidé de faire des économies pour compenser une baisse générale de trafic. La direction s'est dit que ce serait plus judicieux de faire travailler les facteurs en équipe et qu'ainsi ils se remplaceraient mutuellement. « C'est comme ça que le projet d'abord intitulé Marguerite puis facteur d'avenir est né ».
Au lieu de mettre en place sa nouvelle organisation en accord avec les facteurs, La Poste a commencé par supprimer les volants, donc les remplaçants. « C'est la situation actuelle et c'est pourquoi on rappelle les facteurs en repos pour faire les tournées non couvertes. C'est sur le mode du volontariat mais de façon pernicieuse parce qu'un facteur qui a une conscience professionnelle supportera mal que sa tournée ne soit pas faite et se sentira obligé de revenir ».
Une prime d'un euro par jour
La situation actuelle, inconfortable, aurait dû pousser les facteurs à vouloir devenir facteur d'avenir. C'était peut-être même le but recherché. Sauf que ça n'a pas marché. « Sud a toujours été contre car le facteur n'a rien à y gagner. La direction, pour compenser une charge de travail supplémentaire, propose une prime qui revient environ à un euro par jour. Sauf que cette prime diminue en cas d'absentéisme, en cas d'accident de service et en fonction des instances qui n'ont pas pu être délivrées à domicile ». Bref, elle a peu de chance d'être versée en totalité. Encore moins si l'équipe contient un facteur moins zélé que les autres. Ce qui peut arriver. Pour prouver l'hostilité des facteurs à ce dispositif, les organisations syndicales ont organisé un vote au bureau de Colbert. Résultat négatif. « Persuadée qu'on influençait les agents, la direction a voulu organiser son propre vote. Il a eu lieu ce mercredi au Boulingrin ». Résultat également négatif : 36 non et 26 oui. Le bureau Hippodrome n'a pas encore voté : « Seulement aujourd'hui, il n'est pas certain que la direction l'organise ! » En revanche, il est possible qu'elle décide de passer en force. « Dans ce cas, on n'hésitera pas à aller au tribunal ».
C.F.

******************

« Ce sera au contraire une avancée sociale »

Soit La Poste communique vraiment mal, soit les facteurs n'ont rien compris. « Le dispositif « facteur d'avenir » représente une avancée sociale pour nos agents. Il va permettre aux facteurs d'obtenir des promotions en devenant facteur qualité. Certains d'entre eux qui le sont déjà viennent de toucher une prime super-performance de 450 euros. Cette organisation est exclusivement au service de la qualité et La Poste n'y gagnera rien financièrement. Au contraire, cela nous coûte de l'argent », assure la direction par l'intermédiaire de son porte-parole.
« Ils regrettent d'avoir voté contre... »
Étrangement, cela n'empêche pas les facteurs de voter contre le projet à chaque fois qu'ils en ont l'occasion : « Ceux qui ont voté contre à Colbert le regrettent ». Cela n'a pas empêché Boulingrin de voter « non » à son tour : « Un résultat que nous ne comprenons pas ».
Un résultat qui ne devrait pas empêcher La Poste d'instaurer son système. Avec ou sans l'accord des facteurs. « Le 1er janvier 2011, la distribution du courrier sera ouverte à la concurrence, il faut que d'ici là nous soyons prêts et offrions la meilleure qualité de service. Notre objectif est de distribuer 85 % du courrier à J + 1. Non pas en pressurant les facteurs mais en les motivant financièrement ». Supprimer les volants, les faire revenir sur leurs repos, n'est pas fait pour les motiver : « Les volants ne remplaçaient que les repos et les congés, pas les arrêts ou les accidents d'où le risque de tournées à découvert. Avec le système facteur d'avenir, toutes les tournées sont certaines d'être assurées ». En attendant, il y aurait à Reims 2 ou 3 tournées à découvert chaque jour. « C'est complètement faux ».
C.F.
L'Union

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
Ton 1er post doit être ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]~~~~~~~~Le moindre SMS (g t, c, ...) et c'est le post qui est supprimé !
La charte de bonne conduite est simple...en cas d'oubli, le réglement est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un problème, contactez un modo' [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Spidey
Administrateur
Administrateur

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 10464
Age : 49
Localisation : (93) Seine-Saint-Denis
Humeur : ...à votre service !
Date d'inscription : 28/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes Locales

Message par Spidey le Ven 20 Fév 2009 - 7:14

Cholet: 85% de grévistes à La Poste selon les syndicats

Le mot d'ordre lancé par trois syndicats au centre de courrier de Cholet est suivi par 85% de grévistes, selon les syndicats. La direction pourrait mettre en œuvre le plan de continuité de service public pour assurer la distribution du courrier. La CGT, la CFDT et Sud protestent contre les conditions de travail et la réorganisation des tournées des facteurs l'été.

Poste de Cholet : les facteurs ont voté la poursuite de la grève

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les facteurs en grève ont manifesté place Travot.
Ce matin, les facteurs de Cholet ont décidé de poursuivre le mouvement de grève entamé depuis deux jours. Les propositions formulées hier par la direction ne les ont pas satisfaits. Ils attendent l'ouverture de nouvelles négociations.

Hier, 37 facteurs étaient en grève. Le matin, ils ont manifesté en ville jusqu'à la place Travot. En cause : l'organisation des tournées l'été. La direction souhaitait ne plus faire appel à des travailleurs saisonniers. Pendant cinq semaines, l'été, les facteurs remplaceraient leurs collègues en vacances.

Hier, la direction est restée sur le principe de cinq semaines, mais partagées : quatre, l'été ; une en fin d'année. « Nous avons fait des propositions, mais elles n'ont pas été retenues », disent les syndicats.

Pourquoi ce mouvement simplement à Cholet ? La Poste a mis en place, au plan national, un dispositif appelé « facteur d'avenir ». « Mais il ne s'applique pas partout de la même manière », explique un gréviste.

Les syndicats dénoncent aussi les conditions de travail des facteurs. « Depuis octobre, on nous a supprimé six postes de travail ; mais le travail est toujours le même. »

Hier, le mouvement a affecté la distribution du courrier. Il n'y en a pas eu du tout à La Séguinière. A Cholet et au Puy-Saint-Bonnet, 42 % des tournées ont été effectuées. Ailleurs, le courrier a été distribué normalement.
Ma Ville

***************


Conflit à La Poste : toujours le blocage

33 facteurs étaient en grève, hier. 56 tournées étaient prévues, selon les syndicats.
Troisième jour de grève, hier, pour les facteurs. Les négociations n'ont pas abouti. Nouveau vote, ce matin.
« On veut travailler dans de bonnes conditions. » Hier, les facteurs choletais ont poursuivi la grève. Les négociations, entamées le matin, se sont à peine poursuivies l'après-midi. « On n'avance pas. »

Une nouvelle assemblée générale est prévue ce matin pour décider de la poursuite du mouvement.

La direction estime qu'elle a répondu « aux principales revendications ». Le conflit porte sur l'organisation des tournées pendant les vacances. Pendant trois semaines l'été, et une semaine en fin d'année, les facteurs remplaceraient leurs collègues en vacances, en plus de leur propre tournée.

C'est cette semaine de fin d'année qui coince. Pendant l'été, les facteurs sont prêts à faire un effort. Le reste du temps, non. « Si on accepte, c'est la porte ouverte à d'autres semaines où il nous faudra faire ces remplacements. » Des semaines qui, selon les facteurs, entraînent « 20 % de travail supplémentaire ».

Ce projet entre dans le cadre d'un dispositif « facteur d'avenir » mis en place à Cholet depuis l'automne. « Depuis, disent les facteurs, nos conditions de travail se sont aggravées ».

Et d'expliquer leurs tournées. Théoriquement, elles se déroulent de 7 h à... 13 h 22 ! « On rentre parfois plus tôt, parfois plus tard. Avant, ça s'équilibrait. Maintenant, de plus en plus souvent, c'est plus tard. Et on n'est pas payé pour ça. »

Hier, la majorité des tournées aux particuliers ont été effectuées, assure la direction.

Les entreprises sont desservies. Mais certains particuliers commencent à s'impatienter.
Ouest-France

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
Ton 1er post doit être ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]~~~~~~~~Le moindre SMS (g t, c, ...) et c'est le post qui est supprimé !
La charte de bonne conduite est simple...en cas d'oubli, le réglement est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un problème, contactez un modo' [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Spidey
Administrateur
Administrateur

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 10464
Age : 49
Localisation : (93) Seine-Saint-Denis
Humeur : ...à votre service !
Date d'inscription : 28/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes Locales

Message par Spidey le Jeu 26 Fév 2009 - 16:56

11° jour de grève
FORCE OUVRIERE saisit le préfet de l’Essonne


Le 26 février, alors que les postiers de St Michel/Orge en sont à leur 10° jour de grève, et bien le
26 février a été une journée comme les autres.
Après de multiples appels téléphoniques, un représentant de la directrice (cette dernière profitant
de congés « bien mérités », la question reste posée !) est venu devant les grévistes pour leur dire
qu’il n’y avait rien de neuf dans ses propositions ?
On est en droit de se poser la légitime question :
QUE CHERCHENT LES PATRONS DE La Poste ?
En Essonne ils refusent toute négociation. Pardon, ce qu’ils appellent « propositions » de leur part,
ils l’appellent négociation.
Mais à aucun moment ils n’intègrent dans leur raisonnement les légitimes demandes des postiers
de St Michel !
 Annulation des suppressions d’emplois
 Maintien des RTT
 « Facteur d’Avenir » sans sécabilité
 Respect des accords nationaux (en particulier l’accord cadre de février 1999,
l’accord promotion …)

C’est pour tenter de trouver un moyen de débloquer cette situation que FO Com91 a demandé,
au directeur exécutif régional qu’il désigne un véritable négociateur.
Cette demande est encore aujourd’hui sans réponse !
Et bien, puisque les patrons de La Poste préfèrent le pourrissement et exaspéré les grévistes, FO
Com91 s’adresse au Préfet de l’Essonne pour qu’il désigne, lui, ce négociateur.

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
Ton 1er post doit être ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]~~~~~~~~Le moindre SMS (g t, c, ...) et c'est le post qui est supprimé !
La charte de bonne conduite est simple...en cas d'oubli, le réglement est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un problème, contactez un modo' [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Spidey
Administrateur
Administrateur

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 10464
Age : 49
Localisation : (93) Seine-Saint-Denis
Humeur : ...à votre service !
Date d'inscription : 28/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes Locales

Message par Larry Poste le Mer 7 Oct 2009 - 17:54

Un grand bureau parisien est en grève sauvage depuis mardi dernier pour dénoncer :
- des suppressions d'emplois (39)
- la suppression des RTT
- la sécabilité à outrance

Voiçi un résumé du piquet de grève :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Larry Poste
Posteur qui charri'
Posteur qui charri'

Masculin
Nombre de messages : 138
Localisation : Centre
Date d'inscription : 07/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes Locales

Message par Cybeline le Jeu 14 Jan 2010 - 16:03

Préavis de grève à La Poste :


Des préavis de grève reconductibles des facteurs ont été déposés
par des syndicats, dans les 7ème, 11ème, 15ème et 20ème arrondissements de Paris
pour protester contre des suppressions de postes, a-t-on appris auprès des
syndicats et de la direction.

Les facteurs "sont confrontés à des réorganisations supprimant
environ 10% des effectifs en personnel" entre janvier et mars et un projet de
"système de tournée dite +sécable+ qui permettrait à terme de supprimer environ
un quart des 4.000 facteurs parisiens", a dénoncé Sud-Ptt dans un
communiqué.

La CGT appelle "à la grève illimitée mercredi dans le 15ème
arrondissement et jeudi dans le 20ème arrondissement, contre les suppressions
d'effectifs et pour le respect des collègues face à certaines méthodes
managériales", selon Michel Lannez, secrétaire départemental de la
CGT-Poste.

Selon Sud-Ptt, qui appelle à la grève dans ces deux
arrondissements, mais aussi mercredi dans les 7ème et 11ème, la grève a été
votée en assemblée générale par 150 des 300 agents dans le 15ème, FO s'y
joignant, et par une centaine d'agents dans le 20ème.

La Poste a précisé de son côté qu'elle "adapte son organisation aux
évolutions du trafic. Cela amène naturellement des ajustements d'organisation
dans les établissements concernés".

Source : Le Figaro.fr

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
Plus on pédale moins vite, moins on avance plus loin [Coluche]
avatar
Cybeline
Administrateur
Administrateur

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 5958
Age : 45
Localisation : (75) Paris
Humeur : Overbookée
Date d'inscription : 10/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Luttes Locales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum