Derniers sujets
» Presentation
Dim 13 Aoû 2017 - 21:45 par Ptibout

» présentation laudel
Mar 1 Aoû 2017 - 19:47 par Spidey

» Nouvelle venue
Lun 24 Juil 2017 - 19:35 par Spidey

» présentation et chercher avis sur le bureau des essarts
Mar 11 Juil 2017 - 22:28 par Christo 85

» Presentation
Mer 21 Juin 2017 - 15:31 par Christo 85

» Presentation
Mer 21 Juin 2017 - 6:34 par Christo 85

» Présentation Sofye
Lun 5 Juin 2017 - 11:34 par Sofye

» Je me présente
Ven 2 Juin 2017 - 12:46 par Gauche

» Présentation
Mar 30 Mai 2017 - 21:30 par Christo 85

» je me présente
Mar 30 Mai 2017 - 6:39 par Christo 85

» nouvelle arrivante
Lun 29 Mai 2017 - 10:49 par Christo 85

» Accrochage voiture de fonction
Ven 26 Mai 2017 - 19:12 par adeline73

» Présentation
Ven 26 Mai 2017 - 19:01 par adeline73

» test psychotechnique sur pau
Dim 21 Mai 2017 - 18:44 par trucco

» réorgue le 18/07/17
Dim 7 Mai 2017 - 20:48 par Jo38

» Connexion internet site mobilité MAP
Lun 1 Mai 2017 - 22:11 par marly81

» Fax
Lun 1 Mai 2017 - 19:55 par Christo 85

» presentation
Lun 1 Mai 2017 - 18:02 par Christo 85

» presentation
Lun 24 Avr 2017 - 23:41 par marly81

» Bonjour !
Sam 8 Avr 2017 - 23:31 par Christo 85

» Mac Mini
Ven 24 Mar 2017 - 6:02 par Spidey

» Parcours Qualifiant
Lun 6 Mar 2017 - 22:01 par Chach

» un village de boîtes aux lettres
Dim 19 Fév 2017 - 1:39 par Christo 85

Sondage

Les DPF vous en faite

34% 34% [ 10 ]
17% 17% [ 5 ]
3% 3% [ 1 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
3% 3% [ 1 ]
41% 41% [ 12 ]

Total des votes : 29



Facteurs au bord de la crise de nerf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Facteurs au bord de la crise de nerf

Message par Spidey le Dim 23 Jan 2011 - 8:36

Ils sont six facteurs ou factrices du bureau de poste de la commune à dénoncer les agissements de leur direction depuis la réorganisation du travail mise en place depuis le mois de mars dernier. Aujourd’hui, la souffrance est telle que les facteurs craignent pour leur santé.

Treize jours de grève en 2010. Quatre dépôts de plainte déposés en ce début d’année par des facteurs pour atteinte à l’intégrité physique et morale. Six facteurs en arrêt maladie. Un huissier mandaté par la direction visible à l’intérieur des bureaux. Inutile de dire que l’ambiance est irrespirable au centre de courrier d’Elne. Et le mot est faible pour peu qu’on écoute d’une oreille attentive les conditions de travail telles que les facteurs les rapportent. Parce qu’ils veulent également expliquer aux habitants leur désarroi et l’origine des perturbations

Dépassement des heures de travail

Pour comprendre un peu mieux cette situation, il faut remonter au mois de mars 2010 et la mise en œuvre de la réorganisation du travail au sein du centre. « Cette réorganisation appelée « Facteur d’avenir » consiste à diminuer le temps de travail hebdomadaire de 39 h à 36 h 31 exactement avec la même charge de travail, voire plus », explique une employée. Une nouvelle gestion censée répondre à la baisse annoncée du trafic du courrier. « Ce n’est qu’un prétexte puisque nous ne sommes pas dans cette réalité. Au contraire, le trafic est en hausse au centre d’Elne. C’est ce que nous avons voulu expliquer à notre direction mais celle-ci est restée sourde. On ne refuse pas le projet mais les tournées ne peuvent se faire normalement avec cette organisation ». En effet, ce qu’il ressort de ces nouvelles dispositions, c’est que les facteurs sont maintenant obligés de dépasser systématiquement le temps de travail journalier. « Il est impossible de prendre 20 minutes de pause pour déjeuner. Nous offrons deux heures par semaine à La Poste, voilà tout. Pour certains d’entre nous qui sommes dans le métier depuis plus de trente ans, c’est intolérable. Si on refuse, c’est qu’on a raison ». Toujours est-il qu’en dépit des avertissements, la direction a imposé cette réorganisation.

Peur du syndrome France Télécom

Et depuis, les conditions de travail n’ont cessé de se dégrader. « On n’en peut plus, on est fatigués», lâche un facteur. «On dépasse notre tournée d’au moins quarante minutes chaque jour. Parfois, quand je rentre de ma tournée, j’en prends une autre. Et le retard s’accumule encore. Un jour, on m’a demandé de prendre la tournée et j’ai refusé. Le lendemain, j’ai reçu une lettre de menace de sanction. Mais cela ne rentre pas dans mes heures de travail. Ce ne sont pas des heures supplémentaires, c’est incroyable ! » Bref, à force de s’indigner, les facteurs ont senti le changement d’attitude. « Depuis lors, nous sommes continuellement confrontés à des intimidations individuelles, des menaces de retenues sur salaire, de licenciements, aussi. Ils nous disent que si on dépasse nos horaires, c’est que nous sommes trop lents. Cela fait plus de 20 ans que je fais ce métier, avec des bonnes appréciations jusqu’ici. Comment osent-ils dire cela ? » Et une autre factrice d’enchaîner : « Quand on a fait valoir nos droits de retrait, ils ont dans la foulée mandatée un huissier qui nous a même suivis aux toilettes pour nous surveiller et épier nos moindres faits et gestes. Ils ont même refusé qu’un syndicat vienne nous voir pendant la pause, c’est très dur pour les agents. Et si on se met en colère, nous sommes sous le coup d’une enquête administrative ». Et un autre facteur d’enfoncer le clou. « C’est mon 3e arrêt maladie consécutif. Le médecin a clairement notifié que les troubles de l’humeur étaient liés à un harcèlement. C’est de leur responsabilité s’il arrive quelque chose ». Car avec ces témoignages de souffrance au travail qui se succèdent, les facteurs ont maintenant la crainte de voir une épidémie de suicides comme à France Télécom. « Quand on arrive à ces extrémités, c’est normal d’y penser. Ils nous mettent la pression, ils nous harcèlent et ils ne nous respectent pas. La direction est pénalement et civilement responsable s’il arrive quelque chose ». Des inquiétudes qui en disent long sur les conditions de travail. Reste à espérer qu’aucune conséquence dramatique ne soit à déplorer parmi les facteurs Illibériens et qu’un terrain d’entente puisse être trouvé avec la direction de La Poste.
Martial Mehr - L'Indépendant


_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-
Ton 1er post doit être ta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]~~~~~~~~Le moindre SMS (g t, c, ...) et c'est le post qui est supprimé !
La charte de bonne conduite est simple...en cas d'oubli, le réglement est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un problème, contactez un modo' [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Spidey
Administrateur
Administrateur

Masculin
Taureau Singe
Nombre de messages : 10468
Age : 49
Localisation : (93) Seine-Saint-Denis
Humeur : ...à votre service !
Date d'inscription : 28/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facteurs au bord de la crise de nerf

Message par Amande137 le Dim 23 Jan 2011 - 14:10

Ca fait peur !
avatar
Amande137
Posteur vélo'ce !
Posteur vélo'ce !

Féminin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 1106
Age : 32
Localisation : (42) Loire
Date d'inscription : 26/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facteurs au bord de la crise de nerf

Message par Procyon le Dim 23 Jan 2011 - 14:56

Amande137 a écrit:Ca fait peur !
Justement , il faut se rebiffer , ne jamais baisser les yeux et céder aux préssions !
La peur doit changer de camp , en face , c'est des petits cadres de merde zélés qui n'y connaissent rien .
avatar
Procyon
Posteur vélo'ce !
Posteur vélo'ce !

Masculin
Nombre de messages : 855
Localisation : Bourgogne
Humeur : cool
Date d'inscription : 02/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facteurs au bord de la crise de nerf

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum